Mar 08

La mobilisation s’intensifie au Secours populaire français pour aider les personnes migrantes et réfugiées

Depuis toujours, le Secours populaire apporte son aide aux personnes qui ont dû fuir leur pays à cause de la guerre, de la faim, des conditions économiques, des catastrophes naturelles !

Association généraliste de la solidarité, le Secours populaire soutient les personnes migrantes réfugiées. Il leur vient en aide en Europe et dans le monde, grâce à son réseau de partenaires, et il les accompagne en France grâce à sa présence sur tout le territoire et à son réseau de 80 000 collecteurs-animateurs-bénévoles. Ces derniers apportent une aide concrète et quotidienne (aide d’urgence, aide pour l’accès aux droits, cours d’alphabétisation, écoute, aide à la santé, etc…) et conduisent leurs actions de manière indépendante et volontaire !

Dès 2015, face à l’ampleur des besoins, le Secours populaire a constitué un fonds d’urgence national en faveur des migrants réfugiés et lancé des appels aux dons, relayés sur le terrain par ses fédérations et comités. Grâce aux fonds recueillis, la solidarité s’exprime par des actes. Les fédérations du Secours populaire déploient ainsi toute leur énergie pour répondre à la détresse des personnes migrantes et réfugiées, tout en poursuivant leurs autres missions de solidarité vers les personnes en situation de précarité vivant dans notre pays. Le réseau des Médecins du SPF participe à cette mobilisation, tout comme les enfants de « Copain du monde », qui agissent pour aider les enfants migrants et réfugiés « ici et là-bas ».

Dans le contexte actuel, le Secours populaire, agréé d’éducation populaire et reconnu d’utilité publique, réaffirme haut et fort que sa mission est d’apporter une aide inconditionnelle à toute personne en situation de détresse, quels que soient son pays d’origine, sa situation ou son statut.

L’accueil et le séjour en France des personnes qui ont dû fuir leur pays doivent se faire dans le strict respect de leur dignité, et par la garantie des droits liés à leur situation (hébergement, scolarisation des enfants, protection des mineurs…).

Le Secours populaire en appelle aux pouvoirs publics, à tous les échelons, dans le respect de leurs prérogatives, notamment envers les mineurs non accompagnés. Il va porter à la connaissance de tous – élus, administrations compétentes – la situation vécue sur le terrain et l’état des besoins.

Dans le même temps, fidèle à sa devise « Tout ce qui est humain est nôtre », le Secours populaire en appelle à la générosité de tous, chacun pouvant faire grandir la solidarité, la faire connaître et reconnaître pour rappeler le respect du cadre légal.

———————————————————    
Je suis arrivé de République démocratique du Congo à l’âge de 17 ans, en 2015. Cela a été très dur d’obtenir mon
statut de réfugié. Devenu majeur, je n’ai plus perçu aucune aide sociale. Je suis encore à l’école, mais je n’ai plus de ressources. Heureusement que je suis hébergé par une amie et j’ai le soutien d’associations. Mon énergie, je la consacre à trouver des stages et des petits boulots pour les vacances et les week-ends. Ce n’est pas facile. J’aimerais aller au cinéma et faire du sport, comme tous les garçons et les filles de mon âge.
———————————————————
Tous les canots sont surchargés et prennent l’eau, tous. Pour ne pas tomber à la mer, j’étais obligé d’appuyer une jambe sur la tête d’un gars… La nuit,  j’entends encore ses cris de douleur.                                                                          


Aboubakar, 16 ans,
mineur aidé par le SPF de Caen et Médecins du monde.

 Le passage de la Méditerranée continue de le hanter.

Jan 13

belle initiative des enfants de l’école Deloges

La belle initiative des enfants de l’école Deloges

La directrice a proposé aux élèves, qui, pour la plupart ouvraient chaque soir une petite fenêtre du calendrier de l’avent, de réaliser une collecte à l’envers pour tous.

Il leur a été suggéré de mettre de côté tous les jours un petit cadeau à offrir à la veille de Noël aux enfants qui ont moins de cadeaux, de friandises qu’eux, un partage.

Tous ont joué le jeu, écrit des petits mots et nous avons pu offrir de leur part, des chocolats, des bonbons, des livres des petits jouets aux enfants, des petits mots

Lorsque les bénévoles sont allés récupérer à l’école tous ces cadeaux, ils leur ont parlé de l’action du Secours Populaire, et surtout de l’échange riche qui s’établit entre bénévoles « qui ne sont pas payés » mais qui « gagnent » tant en lisant la joie dans les yeux de ceux qui sont aidés, les sourires, le plaisir, le bonheur de voir des familles qui s’en sortent, reprennent une vie normale.

Merci pour cette belle idée à la directrice et aux enfants qui tôt apprennent la solidarité et en sont heureux

Jan 13

concert au théâtre de la Passerelle

Merci à vous élèves du Lycée Camille Claudel qui cette année encore avez organisé un superbe concert au théâtre de la Passerelle. Vous avez collecté un nombre impressionnant de denrées pour nous permettre de distribuer nourriture et produits d’hygiène aux nombreuses personnes que nous soutenons au quotidien.
Merci à la MJC pour son appui et sa disponibilité.

Toutes ces actions occasionnelles sont, en plus de l’aide matérielle, une aide morale et une bouffée d’espoir, qui une fois encore démontrent que les jeunes s’investissent aujourd’hui autant qu’hier pour plus de solidarité.

Jan 13

fête de Noël de notre comité

C’était le 17 décembre, la fête de Noël de notre comité. Après le gros travail de préparation, notre récompense, la joie d’avoir ensemble réussi une belle fête et d’avoir vu enfants et leurs parents rire et applaudir le cirque, et repartir chargés de jeux, jouets et livres, heureux de ce partage en famille Les photos parlent d’elles-mêmes

Nov 23

Les petites et grandes joies du comité Palaiseau-Villebon du Secours Populaire Français

Le travail des bénévoles est souvent difficile. Il faut approvisionner les rayonnages, trouver les produits manquants, assurer le tri des vêtements qui sont, souvent en piteux état, trouver de l’espace dans nos locaux mal pratiques et pleins du sol au plafond.

Ce sont une trentaine de bénévoles qui assurent chaque semaine l’accueil, la distribution alimentaire, la réception et le tri des vêtements, objets, jouets que l’on nous donnent. Le vendredi c’est la distribution alimentaire.

Les braderies organisées tous les 15 jours ont un succès croissant et les sommes récoltées nous permettent de faire fonctionner l’alimentation dans de bonnes conditions, d’avoir un peu de trésorerie pour aider ceux qui rencontrent des gros problèmes financiers et nous sont adressés par les assistantes sociales.

Ce sont aussi toutes les histoires de vie difficile qui nous touchent et qu’en partenariat avec des travailleurs sociaux, des bénévoles d’autres structures, nous aidons. Nous essayons sinon de résoudre leurs problèmes, du moins de les  soulager.

Ce sont aussi des sourires d’enfants, des personnes en souffrance qui s’en sortent

Ce sont des réussites, des joies :

Une famille dont le fils qui ne parlait pas un mot de français en arrivant obtient dans le premier rôle dans une pièce de théâtre de son collège sur le thème de la Shoa et va jouer avec sa classe à l’Assemblée Nationale. C’est cette famille qui nous considère comme des amis et nous convie à déjeuner dans l’appartement qu’ils ont obtenu comme Réfugiés !

C’est aussi cet homme qui, pour devenir un « vrai »Père Noël Vert, se laisse pousser la barbe depuis près d’un an… pour que lors de notre fête annuelle en décembre prochain, les enfants puissent lui tirer dessus et dire « c’est le VRAI »

Des fêtes, des sorties, des aides aux vacances pour les jeunes, les familles. Ce sont ces séniors isolés, précaires retrouvent la convivialité le temps d’une semaine d’évasion (voir photo), des tickets de cinéma offerts, des projets pour amener vers la culture, le sport ceux dont la vie est trop dure.

Etre bénévole c’est tout ça, du travail, des corvées, mais tant de petites satisfactions, de grandes joies, c’est être présent et à l’écoute, utile et heureux de tous ceux que nous soutenons et qui nous donnent tant en échange !

Avr 04

Des places pour le cinéma

Un grand merci au Directeur du Cinepal qui nous a offert des invitations afin que les enfants bénéficiaires puissent choisir un film à voir pendant les vacances.

La culture, l’ouverture au monde, le sens de la solidarité font partie des droits que défend le Secours Populaire Français et ces partenaires nous aident à proposer des moments de joie.

Avr 04

Une sortie théâtre pour les enfants.

Une première pour quelques enfants, aller au théâtre !

Une dizaine d’enfants accompagnés de deux adultes a assisté à la MJC de Palaiseau à un spectacle de marionnettes le dimanche 26 mars : MIX MEX

S’ils ont été un peu désorientés par ce spectacle si différent de leurs habitudes, le silence, le noir de la salle, le calme loin des éclats lumineux et bruyants des séries télés ou des jeux sur PC ou tablettes, ils ont été fascinés par l’adresse des marionnettistes. Ils sont allés voir de près ce chat qu’ils ont cru vivant !

Les parents ont perçu toute la symbolique de cette histoire d’entreaide et de tolérance !

Merci à la MJC de son accueil et de sa générosité… Ils reviendront !

Mar 29

collecte à Auchan du 25 mars 2017

Un grand merci à tous les bénévoles qui se sont relayés toute la journée du 25 mars pour la collecte à Auchan. Merci aux donateurs pour la solidarité qu’ils témoignent en nous donnant produits et argent. La somme récoltée nous a permis d’acheter des couches et du lait pour bébé.

 

collecte_auchan1 collecte_auchan2

Fév 09

NOTRE ACTIVITE 2016

Les demandes d’aide ont progressé de 20 % par rapport à l’année précédente ; elles concernent en majorité des familles mono-parentales, des étudiants et des personnes sans domicile fixe.

AIDE ALIMENTAIRE

Chaque vendredi matin sont distribués produits alimentaires et produits d’hygiène. Plus de 700 personnes sont inscrites auprès de notre Comité ; environ 500 sont régulièrement servies (adultes et enfants mineurs).

AIDE VESTIMENTAIRE

Notre vestiaire est ouvert les lundis et mercredis matin ; grâce aux nombreux dons de vêtements en bon état que nous recevons, nous pouvons répondre aux demandes d’aide vestimentaire des familles aidées ; de plus, nous organisons dans nos locaux, le 2ème samedi de chaque mois, une braderie ouverte à tous.

AIDES FINANCIERES

Les difficultés économiques et sociales s’accroissent ; des aides financières sont attribuées – après étude du dossier présenté par l’assistante sociale – pour permettre à des personnes de «sortir la tête de l’eau» en participant au règlement de dépenses de première nécessité (loyer, énergie, eau, santé).

Aide mais aussi écoute, accompagnement pour ceux que nous recevons ; recherche de solutions, au chômage, à l’absence d’hébergement, aux difficultés scolaires. Mais aussi des moments de joie partagée, de vacances, de fête :

SORTIE & VACANCES & LOISIRS

  • Sortie, le 4 juin, à Eurodysney, qui a fait la joie de parents et enfants (30 adultes et 60 enfants)
  • Aide pour des départs en colonies de vacances
  • Séjour Vacances Seniors
  • Remise de tickets et cartes d’entrée au Centre Aquatique La Vague

Nous n’avons pu, cette année, organiser des séjours Vacances Familles du fait de la suppression de la subvention par la Région.

NOËL

Nous étions, comme chaque année, présents au Marché de Noël, et, le 17 décembre, nous avons fêté Noël avec les familles que nous aidons ; au programme : le Cirque Caramel, ateliers maquillage, goûter et distribution de jouets pour les petits, de tickets cinéma pour les ados.

UN SPECTACLE

Le 16 décembre, l’Association MJ Danse Solidarité présentait, au profit de notre Comité, un spectacle époustouflant – «La Nuit Jackson» – 35 chanteurs et danseurs, au Centre Culturel Jacques Brel à Villebon, avec la collaboration des équipes techniques de cette belle salle.

SOLIDARITE DES JEUNES GENERATIONS

  • Lycée Camille Claudel : organisation de deux concerts «Un don pour du son» les 29 janvier et
    16 décembre (collecte de denrées alimentaires)

  • Collège Alain Fournier à Orsay : les 2 et 3 mai, sollicités par un enseignant, deux membres de notre Comité sont intervenus sur le principe de solidarité auprès de classes de 5ème (collecte de produits d’hygiène et de fournitures scolaires)

  • Collège Charles Péguy : organisation par les élèves, le 28 juin, d’une collecte de produits alimentaires et d’hygiène, produits pour bébé

  • Le Conseil Municipal des Enfants : organisation d’un loto-crêpes intergénérationel, le 12 mars (collecte de denrées alimentaires et produits d’hygiène) et d’un «Kids concert», le 4 novembre (collecte de fournitures scolaires)

AUTRES ACTIONS

  • Aide suite aux inondations en Essonne

  • Goûter Spectacle offert aux pensionnaires de la Maison de Retraite «La Pie Voleuse»

  • Collectes de produits alimentaires et d’hygiène dans des grandes surfaces

  • Participation à la Fête des Associations et à la Brocante du «Bout-Galeux»

  • Interventions en entreprise via les Comités

SOLIDARITE INTERNATIONALE

  • Haïti (Ouragan Matthew)

  • Italie (tremblement de terre)

  • aide vestimentaire pour les migrants hébergés à Palaiseau

Merci à vous, sans qui ces actions solidaires ne seraient pas possibles.

Sep 11

Comité Palaiseau-Villebon du Secours Populaire Français

 

Le Secours Populaire pratique la solidarité auprès de tous ceux qui sont en difficulté, sans distinction d’origine, de religion, de couleur.

L’idée souvent répandue vise à faire croire à ceux qui subissent la pauvreté qu’ils ne sont rien.

Les personnes accueillies ne sont pas des assistés qui souvent veulent aussi aiderapporter leur contribution.

S’en sortir, c’est aussi, surtout, retrouver l’estime de soi, rompre son isolement, être acteur de sa propre vie, agir avec les autres et apporter son élan de solidarité.

La diversité est une richesse. Pour cela, chacun a son rôle à jouer : il peut, tel qu’il est, mettre son potentiel au service de l’accueil, d’initiatives qui lui conviennent…

Avec cette dynamique, quand les personnes aidées arrivent à construire les projets qui les intéressent, l’éducation populaire est en marche.

Beaucoup d’entre vous savent que nous faisons des distributions alimentaires et vestimentaires, que nous menons diverses  actions  pour collecter denrées et fonds.

Mais le Secours Populaire c’est aussi l’écoute, l’accompagnement, la recherche de solutions pour ceux que nous recevons, souvent envoyés par les assistantes sociales, qui sont en situation de détresse, à la rue, expulsés, endettés, réfugiés ou sans papiers.

Nous ne nous substituons pas aux services publics mais  tentons de pallier avec nos moyens les insuffisances, au cas par cas et agissons pour toujours plus de soutien des pouvoirs publics.

Mais le constat est là : les difficultés s’accroissent pour les personnes démunies et des partenariats économiques ne sont plus au rendez-vous.

C’est ainsi que cette année, nous ne pourrons offrir à des familles une semaine de vacances du fait de la suppression de la subvention par la Région.

Pourtant «cette semaine» était, pour ces familles, un moment unique de vie partagée, de détente, d’évasion, de découverte.

Mais ne perdons pas courage !

Des comités d’entreprises organisent spontanément des collectes à notre profit.

De plus en plus de jeunes prennent conscience de la nécessité d’agir pour tendre la main à ceux qui sont dans la précarité, organisant concerts et collectes ; c’est une bouffée d’espoir qui fait du bien. Des professeurs nous sollicitent pour intervenir auprès de leurs élèves  afin de les sensibiliser aux inégalités sociales et au principe de solidarité.Et bientôt sera organisée par le Secours Populaire, pour ses bénéficiaires, une journée dans les deux parcs Dysneyland Paris, réunissant parents et enfants.

Grâce à tous ceux qui nous soutiennent au quotidien ou occasionnellement, nous avons la force de continuer à tenter de rendre notre monde un peu plus humain.

Merci à eux, merci à vous.

 

Comité Palaiseau-Villebon du Secours Populaire Français

5, rue Tronchet – 91120 PALAISEAU

Tél. : 01 60 10 11 59

Articles plus anciens «